Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Présentation

Qui sommes-nous ?

De la Maison de la Charité au Centre hospitalier de Versailles

1684 (Louis XIV) : premières traces de la Maison de Charité ou Charité du Roi, située au bout de la rue de Paris, entre le marché et l’avenue de Saint-Cloud, à Versailles.

1699 : transfert de la maison de Charité rue Richaud.

1720 (Louis XV) : transformation de la maison de la charité en Hôpital Royal.

1722 : le roi fait construire à côté des anciens bâtiments une Infirmerie Royale réservée à la domesticité et gardes du roi. L’Hôpital Royal est destiné à l’ensemble des Versaillais.

1728 : projet d’édification d’un nouvel hôpital.

1781 (Louis XVI) : projet de reconstruction de l’hôpital pour recevoir 304 lits au lieu de 170.

1790 (époque révolutionnaire): arrêt des travaux. Hyacinthe Richaud devient président du conseil d’administration de la ville de Versailles.

1795 : l’Infirmerie Royale prend le nom d’« Hospice civil de l’Humanité ». L’établissement échappe de peu à la ruine.

1798 : l’hôpital retrouve la jouissance de ses biens.

1822 : nouveau terrain concédé à l’hôpital par Napoléon et augmentation d’une centaine de lits.

1858 : l’Hospice devient « Hôpital civil de Versailles ». L’hôpital compte 400 lits.

1892: Mme veuve Maximilien Despagne lègue ses biens  à l’hôpital de Versailles, pour la construction d’un hospice de vieillards.  Cet hospice comportera 180 lits.

1897-1906 : travaux de rénovation et d’agrandissement. Construction d’une maternité.

1914 : vu l’exiguïté des locaux et l’encombrement des services, dû à l’augmentation de la population versaillaise, projet et étude du transfert de l’hôpital à la périphérie de la ville. Pas de construction réalisée.

1953 : nouveaux travaux d’agrandissement.

1966 : inauguration de l’école d’infirmières et d’assistantes sociales située à l’angle de la rue Delaunay et du boulevard Saint-Antoine à Versailles.

1971 : acquisition définitive du château du Chesnay et de son parc dessiné par le Nôtre pour permettre la construction du nouveau centre hospitalier de Versailles.

1976 : commencement des travaux de l’hôpital Mignot au Chesnay. Il devra comporter 580 lits.

1981 : inauguration du nouvel établissement hospitalier de Versailles au Chesnay : l’hôpital Mignot. C’est grâce à l’opiniâtreté d’André Mignot, sénateur-maire de Versailles et conseiller général des Yvelines, que la construction de cet hôpital a pu se réaliser. Le château du Chesnay, renommé Pavillon Aubert abrite le service de Psychiatrie adulte et le service de Biologie médicale.
 

Transformation du Centre hospitalier de Versailles

1995 : transfert de la maternité du site Richaud sur le site Mignot .

2002 : le Centre Hospitalier de Versailles cède à l'Etat la partie historique de  l'Hôpital Richaud située à Versailles.

2009 : inauguration de l’EHPAD Hyacinthe-Richaud situé à Versailles.

2011 : inauguration des activités de santé publique sur le site Despagne à Versailles.

2012 : l’ancien hôpital Richaud devient l’espace culturel Richaud : www.versailles.fr/culture/etablissements/espace-richaud .

2012 : inauguration du nouveau bâtiment des urgences et du SAMU 78 sur le site Mignot.

2016 : création du groupement hospitalier territorial GHT Yvelines Sud dont le Centre hospitalier de Versailles est établissement support.

2016 : inauguration du nouveau bâtiment de médecine nucléaire sur le site Mignot.

2018 : inauguration du nouveau bâtiment de maternité-néonatalogie sur le site Mignot.

2019 : mise en place d’une direction commune portée par le Centre hospitalier de Versailles entre le Centre hospitalier de Versailles,  le Centre hospitalier de Plaisir, l’Hôpital du Vésinet et  l’EHPAD Les Aulnettes de Viroflay.